IRICoR et le C3i annoncent un partenariat pour identifier de nouveaux antigènes spécifiques de tumeur

Une approche innovatrice pour identifier les antigènes spécifiques de tumeurs à l’aide d’une méthode de spectrométrie de masse unique, découverte à l’IRIC, combinée à l’expertise du C3i dans le séquençage de génomes et la validation clinique

 

Montréal, le 4 avril, 2017L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche (IRICoR) et le Centre de commercialisation en immunothérapie du cancer (C3i) sont ravis d’annoncer une collaboration majeure afin d’identifier de nouveaux antigènes spécifiques de tumeurs dans certains cancers solides et hématologiques. Ce partenariat tablera sur une méthode innovatrice permettant d’identifier des peptides associés au complexe majeur d’histocompatibilité (CMH) au moyen de la spectrométrie de masse, conçue par Claude Perreault et ses collègues de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal. Sous la direction de Lambert Busque, hématologue de premier plan œuvrant dans la recherche clinique et le développement de biomarqueurs à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’équipe de C3i se penchera sur  le séquençage de génomes et la validation clinique des indications visées. En plus de s’accorder un accès mutuel à leur propriété intellectuelle respective et leur savoir-faire connexe, IRICoR et le C3i financeront le projet ensemble.

« Nous sommes très heureux de lancer cette première collaboration avec le C3i, a souligné Nadine Beauger, directrice générale d’IRICoR. Nos expertises combinées nous permettront d’offrir des thérapies validées cliniquement au moyen d’une innovation universitaire d’abord identifiée et appuyée par IRICoR. Avec l’appui d’IRICoR, Claude Perreault et ses collègues adoptent actuellement une approche innovatrice et unique afin d’identifier rapidement des antigènes spécifiques de tumeurs pertinents sur le plan clinique et pouvant stimuler une réaction des cellules T spécifiques du CMH de classe I. Grâce à un accès aux échantillons de tumeurs humaines et à l’expertise clinique et en thérapie cellulaire du C3i, cette collaboration nous permettra de produire des données de preuve de concept importantes et de nous inscrire dans un courant scientifique de grande portée en immunothérapie du cancer. Ce partenariat très prometteur est une autre illustration de la position stratégique d’IRICoR au cœur de la découverte de médicaments et de la chaîne d’évolution des projets en milieu universitaire. »

« Nous sommes ravis de coopérer avec IRICoR à ce projet et de tirer profit du savoir scientifique approfondi de son équipe. J’anticipe une collaboration stratégique fructueuse et de longue haleine, a affirmé François Bettez, directeur général du C3i. L’identification de néoantigènes spécifiques de tumeur est essentielle au développement de thérapies ciblées qui maximisent l’efficacité antitumorale et minimisent les toxicités hors cible, en plus de s’inscrire pleinement dans notre mandat qui vise à appuyer la découverte et la commercialisation d’immunothérapies du cancer, de même que l’accès à celles-ci. Cette initiative collaborative présente une occasion extraordinaire de réunir deux équipes de recherche réputées afin de trouver des solutions innovatrices selon cette approche en plein essor. L’expertise du C3i et d’IRICoR entre dans un continuum visant à accélérer l’accès à des immunothérapies du cancer innovantes pour les patients. »

À propos du C3i

Le Centre de commercialisation en immunothérapie du cancer (C3i) est une entité unique créée au début de l’année 2016 avec l’objectif ultime d’accélérer l’accès à des immunothérapies du cancer pour les Canadiens. Notre vision est de devenir le catalyseur du développement commercial de l’immunothérapie du cancer au Canada. Le C3i est le seul organisme de développement de l’immunothérapie au pays qui mènera à la mise en œuvre clinique et à la commercialisation de ces nouvelles méthodes thérapeutiques. À cette fin, nous proposons un modèle d’affaires à l’avant-garde qui combine des diagnostics cliniques directs auprès des patients, établis à l’aide de nouvelles technologies génomiques, des normes de bonnes pratiques de fabrication, de même qu’un accès rapide aux essais cliniques et un appui réglementaire.

À propos de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Affilié à l’Université de Montréal, l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, au sein du CIUSSS-EMTL, est une grande institution où convergent soins, enseignement et recherche médicale depuis 1954. HMR abrite un centre de recherche d’envergure qui compte une soixantaine de chercheurs. Quatre secteurs s’y démarquent sur les plans national et international : l’immuno-oncologie, la santé de la vision, la néphrologie et la thérapie cellulaire. HMR reçoit chaque année plus de 4 000 étudiants, futurs médecins, infirmières et professionnels de la santé.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour information : www.iric.ca.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie — Commercialisation de la recherche (IRICoR)

Pôle de découverte de médicaments et de maturation de projets de l’Université de Montréal, IRICoR est un organisme à but non lucratif basé à l’IRIC dont le mandat est d’accélérer la découverte, le développement et la commercialisation de nouvelles thérapies en cancer, immunothérapie et domaines connexes. Depuis sa création en 2008, IRICoR allie avec succès expertises d’affaires et de recherche de pointe selon les standards de l’industrie sous un même toit au sein d’un institut internationalement reconnu. IRICoR investit et soutient des projets particulièrement novateurs assurant une transition efficace de la recherche fondamentale en thérapies novatrices plus rapidement accessibles aux patients, par le biais de partenariats de codéveloppement avec l’industrie ou de création d’entreprises dérivées. IRICoR donne ainsi accès à des projets académiques sélectionnés à une chaîne intégrée de découverte de médicaments pourvue d’un des plus grands groupes de chimie médicinale en milieu académique au Canada. Pour plus d’informations sur IRICoR : www.iricor.ca

Personnes-ressources

IRICoR
Steven J. Klein, Ph. D., MBA
Vice-président, Développement des affaires
L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie –
Commercialisation de la recherche (IRICoR)
steven.klein@iricor.ca

IRIC
Catherine Cardinal, MSc
Chef, communication et relations médias
Institut de recherche en immunologie
et en cancérologie
(514) 343-7770 # 41299
catherine.cardinal@umontreal.ca

C3i
François Bettez, B. Sc. M. Sc.
Directeur général
Centre de commercialisation en immunothérapie du cancer (C3i)
francois.bettez.cemtl@ssss.gouv.qc.ca

HMR
Florence Meney
Relations médias
CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
fmeney.iusmm@ssss.gouv.qc.ca
514-755-2516