Une percée en immunobiologie à l’IRIC

Le Dr Claude Perreault, chercheur principal à l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal et son équipe, ont découvert que certaines séquences d’ADN, qu’on croyait non-codantes, c’est-à-dire dont la fonction biologique n’est pas effectuée par une protéine, jouent en réalité un rôle important dans la reconnaissance du soi par notre système immunitaire. Le système immunitaire pourrait ainsi cibler un plus grand nombre de gènes qu’initialement anticipé puisque les mutations génétiques qui entraînent, entre autres, la création de cellules cancéreuses peuvent aussi provenir de cet ADN non codant.  Pour en savoir plus

© 2008-2021 IRICoR