FORUM STRATÉGIQUE SUR LES SCIENCES DE LA VIE – L’importance du secteur pour le Québec

Montréal, le 14 novembre 2016 – La Chambre de Commerce du Montréal métropolitain organisait le 7 novembre dernier le Forum stratégique sur les sciences de la vie auquel ont pris part près de 400 intervenants des milieux industriels, de la recherche, de l’innovation et de la santé. Ce forum visait, entre autres, la mise en évidence de l’importance économique du secteur des sciences de la vie pour la métropole et pour le Québec. Nadine Beauger, directrice générale de l’Institut de recherche en Immunologie et en Cancérologie – Commercialisation de la recherche (IRICoR), était invitée comme panéliste à l’événement et a profité de l’occasion pour souligner « que le Québec a été à l’avant-garde dans la mise en place du nouveau modèle de partenariat en sciences de la vie et des technologies de la santé (SVTS) entre le milieu académique et l’industrie. IRIC-IRICoR, comme pôle de valorisation de la recherche académique en découverte de médicaments, revêt une importance majeure dans la chaîne de valeur du secteur des SVTS. Nous nous assurons de transformer la recherche en innovation en vue de la commercialisation de médicaments hautement novateurs. » Il a été clairement démontré tout au long du Forum que, de par ses actifs clés et son dynamisme, le secteur des SVTS du Québec mérite d’occuper la place prioritaire que lui a donnée la ministre Dominique Anglade du ministère de l’économie, de la science et de l’innovation.

IRICoR applaudit l’initiative annoncée par la ministre Dominique Anglade dans son allocution d’introduction, soit le lancement du programme BioMed Propulsion. Doté d’une enveloppe de 100 millions de dollars, ce programme vise à favoriser la commercialisation de découvertes québécoises dans l’industrie des sciences de la vie, tout en stimulant la participation d’investisseurs privés et étrangers. Le secteur se dote aussi activement des outils nécessaires à l’élaboration de la prochaine stratégie québécoise en recherche et en innovation dont le dévoilement est prévu pour le printemps 2017.

 

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie — Commercialisation de la recherche
Pôle de valorisation de la recherche académique en découverte de médicaments de l’Université de Montréal, IRICoR est un organisme à but non lucratif basé à l’IRIC dont le mandat est d’accélérer la découverte, le développement et la commercialisation de nouvelles thérapies en cancer, immunothérapie et domaines connexes. Depuis sa création en 2008, IRICoR allie avec succès expertises d’affaires et de recherche de pointe sous un même toit en investissant et en soutenant des projets particulièrement novateurs assurant une transition rapide de la recherche fondamentale en innovations orientées vers le marché, par le biais de partenariats avec l’industrie ou de création d’entreprises dérivées. Pour plus d’informations sur IRICoR : www.iricor.ca

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC)
Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’IRIC de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, une incidence significative dans la lutte contre le cancer. Pour information : www.iric.ca