Structure et Gouvernance

Président

Suite à une brève carrière académique à l’Université Laval au début des années 90, Martin Godbout est nommé président-directeur général de la Société Innovatech Québec, un fonds de capital de risque en technologie (60 M$). En 1997, il poursuit sa carrière dans le secteur du capital de risque biopharmaceutique à titre de vice-président exécutif chez BioCapital (60 M$). En mai 2000, il devient le président fondateur et chef de la direction de Génome Canada qu’il a dirigé pendant plus de 10 ans (1.4 B$). En mars 2006, M. Godbout a fait partie des dix candidats retenus en sélection finale par les rédacteurs de Nature Biotechnology, en raison de leur contribution des plus remarquables et influentes à la biotechnologie au cours des dix dernières années dans la catégorie « Entreprises biotechnologiques dans le reste du monde ».

Au cours des 26 dernières années, il a contribué activement au démarrage et au financement de plusieurs entreprises reliées au secteur des biotechnologies (BioVet, Diagnocure, Infectio Diagnostics (Becton Dickinson), Médicago, Néokimia (Transzyme), IAF Biovac (GSK) and MethylGene (Mirati). Il a siégé sur plus de : 20 conseils d’administration de sociétés biopharmaceutiques, dont 8 sont encore en activité en 2017, 15 conseils d’administration d’organismes à but-non-lucratif impliqués dans le financement de la recherche et de l’innovation et finalement 5 conseils d’administration d’organisations philantropiques. Il est actuellement président du conseil d’administration de AmorChem-I, BioContact, BioQuébec, Génome Québec. Il siège à titre de membre indépendant au conseil d’administration des sociétés suivantes : AngioChem, Fonds de Recherche du Québec – Santé, P3G, la Fondation de l’Ataxie de Charlevoix-Saguenay, la Fondation sur les Leucodystrophies et la Fondation de l’Hôpital de Baie-Saint-Paul.

Martin Godbout détient un baccalauréat en biochimie et un doctorat en physiologie et endocrinologie moléculaire de l’Université Laval. Par la suite, il a poursuivi sa formation postdoctorale en neurobiologie moléculaire au Scripps Research Institute de San Diego. En 2005, il est nommé Officier de l’Ordre du Canada et en 2016, il est nommé Grand Diplômé de l’Université Laval.

Martin Godbout, O.C., Ph.D.Président, Hodran Consultant

Suite à une brève carrière académique à l’Université Laval au début des années 90, Martin Godbout est nommé président-directeur général de la Société Innovatech Québec, un fonds de capital de risque en technologie (60 M$). En 1997, il poursuit sa carrière dans le secteur du capital de risque biopharmaceutique à titre de vice-président exécutif chez BioCapital (60 M$). En mai 2000, il devient le président fondateur et chef de la direction de Génome Canada qu’il a dirigé pendant plus de 10 ans (1.4 B$). En mars 2006, M. Godbout a fait partie des dix candidats retenus en sélection finale par les rédacteurs de Nature Biotechnology, en raison de leur contribution des plus remarquables et influentes à la biotechnologie au cours des dix dernières années dans la catégorie « Entreprises biotechnologiques dans le reste du monde ».

Au cours des 26 dernières années, il a contribué activement au démarrage et au financement de plusieurs entreprises reliées au secteur des biotechnologies (BioVet, Diagnocure, Infectio Diagnostics (Becton Dickinson), Médicago, Néokimia (Transzyme), IAF Biovac (GSK) and MethylGene (Mirati). Il a siégé sur plus de : 20 conseils d’administration de sociétés biopharmaceutiques, dont 8 sont encore en activité en 2017, 15 conseils d’administration d’organismes à but-non-lucratif impliqués dans le financement de la recherche et de l’innovation et finalement 5 conseils d’administration d’organisations philantropiques. Il est actuellement président du conseil d’administration de AmorChem-I, BioContact, BioQuébec, Génome Québec. Il siège à titre de membre indépendant au conseil d’administration des sociétés suivantes : AngioChem, Fonds de Recherche du Québec – Santé, P3G, la Fondation de l’Ataxie de Charlevoix-Saguenay, la Fondation sur les Leucodystrophies et la Fondation de l’Hôpital de Baie-Saint-Paul.

Martin Godbout détient un baccalauréat en biochimie et un doctorat en physiologie et endocrinologie moléculaire de l’Université Laval. Par la suite, il a poursuivi sa formation postdoctorale en neurobiologie moléculaire au Scripps Research Institute de San Diego. En 2005, il est nommé Officier de l’Ordre du Canada et en 2016, il est nommé Grand Diplômé de l’Université Laval.

Membres

Frédéric Alberro a débuté sa carrière en 1995 au sein du gouvernement du Québec à titre de conseiller en affaires internationales au ministère de l’Industrie, du Commerce, des Sciences et des Technologie du Québec (MICST) et de conseiller spécial au Centre de coordination des projets économiques majeurs au Conseil exécutif du Québec.

Passionné de développement économique du Québec, il a ensuite occupé les fonctions de conseiller économique du premier ministre du Québec de 1998 à 2001, de directeur des affaires économiques de la Délégation du Québec à Boston de 2001 à 2003 et à nouveau de conseiller économique du premier ministre du Québec en 2003 et du chef de l’opposition officielle de 2003 à 2005.

M. Alberro a ensuite agit à titre de porte-parole de l’Autorité des marchés financiers de 2005 à 2007.

Après plus de 12 ans au sein de l’appareil public, M. Alberro a œuvré dans le monde associatif économique pour occuper respectivement les fonctions de vice-président Québec du Conseil canadien des distributeurs en alimentation et de vice-président Québec du Conseil canadien du commerce de détails. À travers ces fonctions, il a siégé sur plusieurs Conseil d’administration dont ceux d’Aliments du Québec, de La filière biologique du Québec, de Banques alimentaires Québec et de la revue l’Alimentation.

Depuis 2011, il est le Directeur Québec de Médicaments Novateurs Canada (anciennement Rx&D).

M. Alberro est bachelier en administration des affaires de l’École des Sciences de la gestion de l’UQAM et détient une scolarité de Maîtrise en affaires internationales de l’École Supérieure de Commerce de Sophia-Antipolis (Nice, France).

Frederic_Alberro
Frédéric AlberroDirecteur Québec, Médicaments Novateurs Canada

Frédéric Alberro a débuté sa carrière en 1995 au sein du gouvernement du Québec à titre de conseiller en affaires internationales au ministère de l’Industrie, du Commerce, des Sciences et des Technologie du Québec (MICST) et de conseiller spécial au Centre de coordination des projets économiques majeurs au Conseil exécutif du Québec.

Passionné de développement économique du Québec, il a ensuite occupé les fonctions de conseiller économique du premier ministre du Québec de 1998 à 2001, de directeur des affaires économiques de la Délégation du Québec à Boston de 2001 à 2003 et à nouveau de conseiller économique du premier ministre du Québec en 2003 et du chef de l’opposition officielle de 2003 à 2005.

M. Alberro a ensuite agit à titre de porte-parole de l’Autorité des marchés financiers de 2005 à 2007.

Après plus de 12 ans au sein de l’appareil public, M. Alberro a œuvré dans le monde associatif économique pour occuper respectivement les fonctions de vice-président Québec du Conseil canadien des distributeurs en alimentation et de vice-président Québec du Conseil canadien du commerce de détails. À travers ces fonctions, il a siégé sur plusieurs Conseil d’administration dont ceux d’Aliments du Québec, de La filière biologique du Québec, de Banques alimentaires Québec et de la revue l’Alimentation.

Depuis 2011, il est le Directeur Québec de Médicaments Novateurs Canada (anciennement Rx&D).

M. Alberro est bachelier en administration des affaires de l’École des Sciences de la gestion de l’UQAM et détient une scolarité de Maîtrise en affaires internationales de l’École Supérieure de Commerce de Sophia-Antipolis (Nice, France).

Depuis 2016, Dr. Nadine Beauger est directrice générale de l’institut de recherche en immunologie et en cancérologie – commercialisation de la recherche (IRICoR), organisation qu’elle a jointe en 2009 et où elle occupait le poste de vice-présidente – liaison scientifique (propriété intellectuelle (PI) et partenariats académie-industrie). Dr. Beauger a contribué de façon significative à bâtir, à développer et à valoriser le portefeuille de projets d’IRICoR. Elle a dirigé la gestion stratégique du portefeuille de PI et son budget dédié, développant et mettant en œuvre les stratégies de brevets, avec pour résultat plusieurs octrois de licences et des partenariats réussis avec l’industrie. Dr. Beauger a amené chez IRICoR plus de 15 ans d’expérience dans les les secteurs privés et publics en transfert de technologies, capital de risque, gestion de PI et de projets, vérification diligente et recherche clinique et biotechnologique.

Elle a débuté sa carrière comme consultante en brevets chez Robic, une firme montréalaise spécialisée en PI, où elle a été en charge de la rédaction, la poursuite et la gestion stratégique de la PI des demandes de brevets en biotechnologie. Elle a également été associée chez VantagePoint Venture Partners, une société de capital de risque basée en Californie. Juste avant de se joindre à IRICoR, Dr. Beauger était gestionnaire du développement des affaires chez Paladin Labs Inc, une société phare de produits pharmaceutiques de spécialité basée à Montréal.

Dr. Beauger est titulaire d’un Ph.D. en Sciences Biomédicales (Hématologie-Oncologie) et un M.Sc. en biopathologie cellulaire, tous deux de l’Université de Montréal ainsi que d’un B.Sc. en anatomie de l’Université McGill. Elle est également titulaire d’un MBA des HEC Montréal (Bourse d’excellence à l’admission et Prix de la meilleure présentatrice). Dr. Beauger est membre du conseil d’administration de la Fondation du CHU Ste-Justine et membre de l’Association of University Transfer Managers (AUTM).

0001_NBeauger
Nadine Beauger, Ph.D., MBADirectrice générale

Depuis 2016, Dr. Nadine Beauger est directrice générale de l’institut de recherche en immunologie et en cancérologie – commercialisation de la recherche (IRICoR), organisation qu’elle a jointe en 2009 et où elle occupait le poste de vice-présidente – liaison scientifique (propriété intellectuelle (PI) et partenariats académie-industrie). Dr. Beauger a contribué de façon significative à bâtir, à développer et à valoriser le portefeuille de projets d’IRICoR. Elle a dirigé la gestion stratégique du portefeuille de PI et son budget dédié, développant et mettant en œuvre les stratégies de brevets, avec pour résultat plusieurs octrois de licences et des partenariats réussis avec l’industrie. Dr. Beauger a amené chez IRICoR plus de 15 ans d’expérience dans les les secteurs privés et publics en transfert de technologies, capital de risque, gestion de PI et de projets, vérification diligente et recherche clinique et biotechnologique.

Elle a débuté sa carrière comme consultante en brevets chez Robic, une firme montréalaise spécialisée en PI, où elle a été en charge de la rédaction, la poursuite et la gestion stratégique de la PI des demandes de brevets en biotechnologie. Elle a également été associée chez VantagePoint Venture Partners, une société de capital de risque basée en Californie. Juste avant de se joindre à IRICoR, Dr. Beauger était gestionnaire du développement des affaires chez Paladin Labs Inc, une société phare de produits pharmaceutiques de spécialité basée à Montréal.

Dr. Beauger est titulaire d’un Ph.D. en Sciences Biomédicales (Hématologie-Oncologie) et un M.Sc. en biopathologie cellulaire, tous deux de l’Université de Montréal ainsi que d’un B.Sc. en anatomie de l’Université McGill. Elle est également titulaire d’un MBA des HEC Montréal (Bourse d’excellence à l’admission et Prix de la meilleure présentatrice). Dr. Beauger est membre du conseil d’administration de la Fondation du CHU Ste-Justine et membre de l’Association of University Transfer Managers (AUTM).

M. Jacques Bernier est co-fondateur et associé principal chez Teralys Capital. Il est un spécialiste du capital de risque, un entrepreneur et un investisseur hautement respecté qui a aidé la scène canadienne de l’innovation technologique à prendre forme. Pendant ses 30 années de carrière passées à contribuer au développement du milieu de la haute technologie, il a été un intervenant actif dans plus d’une douzaine de compagnies émergentes de haute technologie à titre de fondateur ou d’ange financier; il a aussi été vice-président principal du Fonds de solidarité FTQ. Le jugement dont il fait preuve et sa grande expérience, appréciés de tous, continuent de contribuer à définir, développer et implanter une nouvelle façon d’aborder le capital de risque au Québec et ailleurs. M. Bernier siège aux conseils d’administration de PolyFinances, InnoCité Montréal, Quartier de l’Innovation, IRIC et prend part à des activités philanthropiques.

M. Bernier a gradué de l’école polytechnique de Montréal avec un Baccalauréat en génie industriel (B.A.Sc.).

Jacques_Bernier
Jacques Bernier, B.ENGAssocié principal, Teralys Capital

M. Jacques Bernier est co-fondateur et associé principal chez Teralys Capital. Il est un spécialiste du capital de risque, un entrepreneur et un investisseur hautement respecté qui a aidé la scène canadienne de l’innovation technologique à prendre forme. Pendant ses 30 années de carrière passées à contribuer au développement du milieu de la haute technologie, il a été un intervenant actif dans plus d’une douzaine de compagnies émergentes de haute technologie à titre de fondateur ou d’ange financier; il a aussi été vice-président principal du Fonds de solidarité FTQ. Le jugement dont il fait preuve et sa grande expérience, appréciés de tous, continuent de contribuer à définir, développer et implanter une nouvelle façon d’aborder le capital de risque au Québec et ailleurs. M. Bernier siège aux conseils d’administration de PolyFinances, InnoCité Montréal, Quartier de l’Innovation, IRIC et prend part à des activités philanthropiques.

M. Bernier a gradué de l’école polytechnique de Montréal avec un Baccalauréat en génie industriel (B.A.Sc.).

Titulaire d’une maîtrise en Sciences Biomédicales (Bourse d’excellence) de l’Université de Montréal et d’un MBA pour cadres des HEC Montréal, madame Catherine Bouchard compte plus de 10 ans d’expérience dans les marchés financiers. Elle a débuté sa carrière en tant qu’analyste, secteur science de la vie au Fonds de Solidarité FTQ, et  à titre d’analyste de recherche, secteur des soins de santé au Canada, chez Valeurs Mobilières Banque Laurentienne de 2006 à 2011.

Depuis 2011, elle évolue à la Caisse de dépôt et de placement du Québec où elle a successivement occupé les postes d’analyste puis analyste principale, soins de santé. Aujourd’hui, en tant que chef de la recherche, madame Bouchard est responsable du développement des perspectives sectorielles et thèses d’investissement sur une variété d’entreprises publiques et privées dans le secteur de la santé. Elle apporte à IRICoR une connaissance approfondie du secteur des soins de santé au niveau global et son expertise en analyse d’industries et en évaluation d’entreprises.

Catherine BouchardChef de la recherche, soins de santé, Caisse de dépôt et de placement du Québec

Titulaire d’une maîtrise en Sciences Biomédicales (Bourse d’excellence) de l’Université de Montréal et d’un MBA pour cadres des HEC Montréal, madame Catherine Bouchard compte plus de 10 ans d’expérience dans les marchés financiers. Elle a débuté sa carrière en tant qu’analyste, secteur science de la vie au Fonds de Solidarité FTQ, et  à titre d’analyste de recherche, secteur des soins de santé au Canada, chez Valeurs Mobilières Banque Laurentienne de 2006 à 2011.

Depuis 2011, elle évolue à la Caisse de dépôt et de placement du Québec où elle a successivement occupé les postes d’analyste puis analyste principale, soins de santé. Aujourd’hui, en tant que chef de la recherche, madame Bouchard est responsable du développement des perspectives sectorielles et thèses d’investissement sur une variété d’entreprises publiques et privées dans le secteur de la santé. Elle apporte à IRICoR une connaissance approfondie du secteur des soins de santé au niveau global et son expertise en analyse d’industries et en évaluation d’entreprises.

 

Michel Bouvier est directeur général de l’Institut de Recherche en Immunologie et Cancérologie (IRIC), chercheur principal à ce même institut et professeur titulaire au département de biochimie et de médecine moléculaire de la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal. Dr. Bouvier est également vice-recteur associé recherche, découverte, création et innovation de l’Université de Montréal.

Dr. Bouvier détient un B.Sc. en biochimie (1979) et un Ph.D. en sciences neurologiques (1985) de l’Université de Montréal et a complété un stage post-doctoral (1985-89) à l’Université Duke sous la direction du Dr. R.J. Lefkowitz. Il est un expert de renommée mondiale en pharmacologie moléculaire et en découverte de médicaments notamment dans le domaine des récepteurs couplés aux protéines G. Ses travaux, sur la régulation des récepteurs ont mené à de nouveaux paradigmes (agonisme inverse, chaperons pharmacologiques, oligomérisation des récepteurs et la pluri-dimensionnalité de signalisation) qui couplé au développement de méthodes de transfert d’énergie de résonance de bioluminescence (BRET) ont des impact directs sur la découverte de médicaments. Il détient 10 brevets d’inventions et est l’auteur de plus de 260 articles scientifiques qui ont reçus plus de 24,000 citations conduisant à un indice Hirsh (h) de 74 et son introduction sur la liste 2014 de Thomson Reuters des scientifiques les plus cités. Son travail a été reconnu par de nombreux prix, y compris son intronisation à l’Académie des sciences de la Société royale du Canada en 2014. Il a formé 48 étudiants diplômés et 36 post-doctorants, dont beaucoup aujourd’hui détiennent des postes de professeur et chercheur à travers le monde.

Il est titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en Signalisation Cellulaire et Pharmacologie Moléculaire.

Michel_Bouvier
Michel Bouvier, Ph.D., FCAHS, FRSCDirecteur général, IRIC

Michel Bouvier est directeur général de l’Institut de Recherche en Immunologie et Cancérologie (IRIC), chercheur principal à ce même institut et professeur titulaire au département de biochimie et de médecine moléculaire de la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal. Dr. Bouvier est également vice-recteur associé recherche, découverte, création et innovation de l’Université de Montréal.

Dr. Bouvier détient un B.Sc. en biochimie (1979) et un Ph.D. en sciences neurologiques (1985) de l’Université de Montréal et a complété un stage post-doctoral (1985-89) à l’Université Duke sous la direction du Dr. R.J. Lefkowitz. Il est un expert de renommée mondiale en pharmacologie moléculaire et en découverte de médicaments notamment dans le domaine des récepteurs couplés aux protéines G. Ses travaux, sur la régulation des récepteurs ont mené à de nouveaux paradigmes (agonisme inverse, chaperons pharmacologiques, oligomérisation des récepteurs et la pluri-dimensionnalité de signalisation) qui couplé au développement de méthodes de transfert d’énergie de résonance de bioluminescence (BRET) ont des impact directs sur la découverte de médicaments. Il détient 10 brevets d’inventions et est l’auteur de plus de 260 articles scientifiques qui ont reçus plus de 24,000 citations conduisant à un indice Hirsh (h) de 74 et son introduction sur la liste 2014 de Thomson Reuters des scientifiques les plus cités. Son travail a été reconnu par de nombreux prix, y compris son intronisation à l’Académie des sciences de la Société royale du Canada en 2014. Il a formé 48 étudiants diplômés et 36 post-doctorants, dont beaucoup aujourd’hui détiennent des postes de professeur et chercheur à travers le monde.

Il est titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en Signalisation Cellulaire et Pharmacologie Moléculaire.

À titre de président et chef de la direction de BIOTECanada, Andrew Casey veille au fonctionnement de l’association au quotidien. Il est de ce fait le principal porte-parole de l’industrie de la biotechnologie au Canada auprès du gouvernement, des autorités de réglementation, des organes internationaux, des médias et de la population. Il s’assure également que BIOTECanada continue de jouer pour le gouvernement un rôle de partenaire privilégié dans l’élaboration des politiques qui touchent le secteur de la biotechnologie canadienne et les membres de BIOTECanada.

Avant de se joindre à BIOTECanada, Andrew Casey a occupé les postes de vice-président des affaires publiques et du commerce international et de vice-président des relations gouvernementales et des communications pour l’Association des produits forestiers du Canada. Il était alors responsable des relations avec les gouvernements, des communications, des relations avec les médias, de la publicité et des obligations internationales en matière de commerce. De 1993 à 2004, il était vice-président adjoint aux relations avec le gouvernement pour l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes. Entre 1989 et 1993, Andrew Casey a occupé des postes d’attaché politique pour un député et ministre d’État (finances).

Andrew Casey est né à Montréal, au Québec. Après ses études secondaires à la Loyola High School (Montréal) et collégiales au cégep Champlain – St. Lawrence (Québec), il effectue un baccalauréat ès arts en science politique à l’Université Carleton (Ottawa).

Andre_Casey
Andrew CaseyPrésident and Chef de la direction, BIOTECanada

À titre de président et chef de la direction de BIOTECanada, Andrew Casey veille au fonctionnement de l’association au quotidien. Il est de ce fait le principal porte-parole de l’industrie de la biotechnologie au Canada auprès du gouvernement, des autorités de réglementation, des organes internationaux, des médias et de la population. Il s’assure également que BIOTECanada continue de jouer pour le gouvernement un rôle de partenaire privilégié dans l’élaboration des politiques qui touchent le secteur de la biotechnologie canadienne et les membres de BIOTECanada.

Avant de se joindre à BIOTECanada, Andrew Casey a occupé les postes de vice-président des affaires publiques et du commerce international et de vice-président des relations gouvernementales et des communications pour l’Association des produits forestiers du Canada. Il était alors responsable des relations avec les gouvernements, des communications, des relations avec les médias, de la publicité et des obligations internationales en matière de commerce. De 1993 à 2004, il était vice-président adjoint aux relations avec le gouvernement pour l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes. Entre 1989 et 1993, Andrew Casey a occupé des postes d’attaché politique pour un député et ministre d’État (finances).

Andrew Casey est né à Montréal, au Québec. Après ses études secondaires à la Loyola High School (Montréal) et collégiales au cégep Champlain – St. Lawrence (Québec), il effectue un baccalauréat ès arts en science politique à l’Université Carleton (Ottawa).

Dre Marie-Josée Hébert est professeure titulaire à la Faculté de Médecine à l’Université de Montréal, chercheure au Centre de Recherche du CHUM et néphrologue au CHUM. Elle est titulaire de la Chaire Shire en transplantation et régénération rénales de l’Université de Montréal. Activement impliquée en recherche transdisciplinaire dans le domaine de la transplantation, Dre Hébert est la co-directrice du Programme National de Recherche en Transplantation du Canada (PNRTC). Les travaux de recherche de Dre Hébert, par une approche translationnelle alliant biologie cellulaire, protéomique, modélisation animale et validation chez le patient greffé, aident à mieux caractériser les mécanismes de dommage endothélial menant à la perte de fonction des organes transplantés de manière à définir de nouvelles cibles thérapeutiques.

Depuis novembre 2015, Dre Hébert occupe les fonctions de vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation à l’Université de Montréal. A ce titre, elle coordonne l’ensemble des activités de recherche de l’U. de M. aux niveaux local, national et international. Son mandat couvre aussi le volet création qui implique plusieurs facultés à l’Université.

Mme_Hebert
Marie-Josée Hébert, Ph.D.Vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation, Université de Montréal

Dre Marie-Josée Hébert est professeure titulaire à la Faculté de Médecine à l’Université de Montréal, chercheure au Centre de Recherche du CHUM et néphrologue au CHUM. Elle est titulaire de la Chaire Shire en transplantation et régénération rénales de l’Université de Montréal. Activement impliquée en recherche transdisciplinaire dans le domaine de la transplantation, Dre Hébert est la co-directrice du Programme National de Recherche en Transplantation du Canada (PNRTC). Les travaux de recherche de Dre Hébert, par une approche translationnelle alliant biologie cellulaire, protéomique, modélisation animale et validation chez le patient greffé, aident à mieux caractériser les mécanismes de dommage endothélial menant à la perte de fonction des organes transplantés de manière à définir de nouvelles cibles thérapeutiques.

Depuis novembre 2015, Dre Hébert occupe les fonctions de vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l’innovation à l’Université de Montréal. A ce titre, elle coordonne l’ensemble des activités de recherche de l’U. de M. aux niveaux local, national et international. Son mandat couvre aussi le volet création qui implique plusieurs facultés à l’Université.

Depuis 2006, Mr. Leprince est Associé directeur au Fonds CTI Sciences de la vie, un fonds privé de capital de risque, spécialisé dans les investissements, en Amérique du Nord, dans les compagnies de biotechnologies, de diagnostiques et de technologies médicales aux stades préclinique et clinique.

Mr. Leprince est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en génie chimique de l’Institut National Supérieur de Chimie Industrielle, Rouen, France.

Il a débuté sa carrière dans la compagnie Dow Chemical Company à la division chimique avant de se joindre à la division pharmaceutique en 1978. M. Leprince a occupé de nombreux postes de gestion et d’exploitation à l’international notamment en Belgique, en Suisse, en France et dans certaines régions du Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Suite à la vente de Marion Merrell Dow à Hoechst en 1995, M. Leprince est devenu le directeur général de l’une des trois filiales de Hoechst Marion Roussel en France. En 1998, M. Leprince est devenu président de Hoechst Marion Roussel Canada puis d’Aventis Canada à la suite de la fusion entre Hoechst Marion Roussel et Rhône-Poulenc Rorer, un rôle qu’il a occupé jusqu’à la fin de 2004 .

Alors qu’il occupait ces fonctions, il a également participé activement au conseil d’administration de Rx&D (les compagnies de recherche pharmaceutique du Canada) dont il devient président du conseil d’administration en 2002.

Actuellement, M. Leprince intervient à titre de président de GLyPharma Therapeutics, une société du portefeuille du Fonds CTI Sciences de la vie. Il siège au conseil d’administration d’IRICoR (Institut de recherche en immunologie et cancérologie – Commercialisation de la recherche / Université de Montréal), et AllerGen NCE Inc. (Réseaux de centres d’excellence du Canada).

Il participe également en tant que membre au CEO Steering Council au sein de l’organisation Médicaments Novateurs Canada.
M. Leprince et son épouse Carine résident dans Outremont ( Qc ).

JFLeprince
Jean-François Leprince, B.ENG.Managing Partner, CTI Life Sciences Fund

Depuis 2006, Mr. Leprince est Associé directeur au Fonds CTI Sciences de la vie, un fonds privé de capital de risque, spécialisé dans les investissements, en Amérique du Nord, dans les compagnies de biotechnologies, de diagnostiques et de technologies médicales aux stades préclinique et clinique.

Mr. Leprince est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en génie chimique de l’Institut National Supérieur de Chimie Industrielle, Rouen, France.

Il a débuté sa carrière dans la compagnie Dow Chemical Company à la division chimique avant de se joindre à la division pharmaceutique en 1978. M. Leprince a occupé de nombreux postes de gestion et d’exploitation à l’international notamment en Belgique, en Suisse, en France et dans certaines régions du Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Suite à la vente de Marion Merrell Dow à Hoechst en 1995, M. Leprince est devenu le directeur général de l’une des trois filiales de Hoechst Marion Roussel en France. En 1998, M. Leprince est devenu président de Hoechst Marion Roussel Canada puis d’Aventis Canada à la suite de la fusion entre Hoechst Marion Roussel et Rhône-Poulenc Rorer, un rôle qu’il a occupé jusqu’à la fin de 2004 .

Alors qu’il occupait ces fonctions, il a également participé activement au conseil d’administration de Rx&D (les compagnies de recherche pharmaceutique du Canada) dont il devient président du conseil d’administration en 2002.

Actuellement, M. Leprince intervient à titre de président de GLyPharma Therapeutics, une société du portefeuille du Fonds CTI Sciences de la vie. Il siège au conseil d’administration d’IRICoR (Institut de recherche en immunologie et cancérologie – Commercialisation de la recherche / Université de Montréal), et AllerGen NCE Inc. (Réseaux de centres d’excellence du Canada).

Il participe également en tant que membre au CEO Steering Council au sein de l’organisation Médicaments Novateurs Canada.
M. Leprince et son épouse Carine résident dans Outremont ( Qc ).

Depuis 2016, Dr. Nadine Beauger est directrice générale de l’institut de recherche en immunologie et en cancérologie – commercialisation de la recherche (IRICoR), organisation qu’elle a jointe en 2009 et où elle occupait le poste de vice-présidente – liaison scientifique (propriété intellectuelle (PI) et partenariats académie-industrie). Dr. Beauger a contribué de façon significative à bâtir, à développer et à valoriser le portefeuille de projets d’IRICoR. Elle a dirigé la gestion stratégique du portefeuille de PI et son budget dédié, développant et mettant en œuvre les stratégies de brevets, avec pour résultat plusieurs octrois de licences et des partenariats réussis avec l’industrie. Dr. Beauger a amené chez IRICoR plus de 15 ans d’expérience dans les les secteurs privés et publics en transfert de technologies, capital de risque, gestion de PI et de projets, vérification diligente et recherche clinique et biotechnologique.

Elle a débuté sa carrière comme consultante en brevets chez Robic, une firme montréalaise spécialisée en PI, où elle a été en charge de la rédaction, la poursuite et la gestion stratégique de la PI des demandes de brevets en biotechnologie. Elle a également été associée chez VantagePoint Venture Partners, une société de capital de risque basée en Californie. Juste avant de se joindre à IRICoR, Dr. Beauger était gestionnaire du développement des affaires chez Paladin Labs Inc, une société phare de produits pharmaceutiques de spécialité basée à Montréal.

Dr. Beauger est titulaire d’un Ph.D. en Sciences Biomédicales (Hématologie-Oncologie) et un M.Sc. en biopathologie cellulaire, tous deux de l’Université de Montréal ainsi que d’un B.Sc. en anatomie de l’Université McGill. Elle est également titulaire d’un MBA des HEC Montréal (Bourse d’excellence à l’admission et Prix de la meilleure présentatrice). Dr. Beauger est membre du conseil d’administration de la Fondation du CHU Ste-Justine et membre de l’Association of University Transfer Managers (AUTM).

0001_NBeauger
Nadine Beauger, Ph.D., MBADirectrice générale

Depuis 2016, Dr. Nadine Beauger est directrice générale de l’institut de recherche en immunologie et en cancérologie – commercialisation de la recherche (IRICoR), organisation qu’elle a jointe en 2009 et où elle occupait le poste de vice-présidente – liaison scientifique (propriété intellectuelle (PI) et partenariats académie-industrie). Dr. Beauger a contribué de façon significative à bâtir, à développer et à valoriser le portefeuille de projets d’IRICoR. Elle a dirigé la gestion stratégique du portefeuille de PI et son budget dédié, développant et mettant en œuvre les stratégies de brevets, avec pour résultat plusieurs octrois de licences et des partenariats réussis avec l’industrie. Dr. Beauger a amené chez IRICoR plus de 15 ans d’expérience dans les les secteurs privés et publics en transfert de technologies, capital de risque, gestion de PI et de projets, vérification diligente et recherche clinique et biotechnologique.

Elle a débuté sa carrière comme consultante en brevets chez Robic, une firme montréalaise spécialisée en PI, où elle a été en charge de la rédaction, la poursuite et la gestion stratégique de la PI des demandes de brevets en biotechnologie. Elle a également été associée chez VantagePoint Venture Partners, une société de capital de risque basée en Californie. Juste avant de se joindre à IRICoR, Dr. Beauger était gestionnaire du développement des affaires chez Paladin Labs Inc, une société phare de produits pharmaceutiques de spécialité basée à Montréal.

Dr. Beauger est titulaire d’un Ph.D. en Sciences Biomédicales (Hématologie-Oncologie) et un M.Sc. en biopathologie cellulaire, tous deux de l’Université de Montréal ainsi que d’un B.Sc. en anatomie de l’Université McGill. Elle est également titulaire d’un MBA des HEC Montréal (Bourse d’excellence à l’admission et Prix de la meilleure présentatrice). Dr. Beauger est membre du conseil d’administration de la Fondation du CHU Ste-Justine et membre de l’Association of University Transfer Managers (AUTM).

Dr. Steven Klein s’est joint à IRICoR en 2011 à titre de vice-président, Développement des affaires. Avec plus de 15 ans d’expérience dans divers domaines dont l’oncologie, les vaccins et les indications liés au SNC, il apporte à l’organisation des connaissances inestimables du secteur privé et de différentes initiatives privées et publiques.

Chez IRICoR, le Dr Klein a négocié et géré avec succès des ententes avec une variété de partenaires du secteur privé, incluant BMS, Merck, Pfizer, AstraZeneca, Domain Therapeutics, Encycle Therapeutics, Cyclenium Pharmaceuticals et  AmorChem, ainsi que les alliances entre IRICoR et ses partenaires CECR et académiques tels que MaRS Innovation, CCRM, Neomed, CDRD, et Hospital for Sick Children. Il a également représenté IRICoR pour la création des compagnies dérivées ExCellThera and SpecificiT.

Avant IRICoR, Dr. Klein a occupé différents rôles en développement des affaires chez Labopharm, BELLUS Santé, Neurochem, et le Réseau canadien pour l’élaboration des vaccins et d’immunothérapies ( CANVAC ) où il a négocié et conclu un large éventail d’accords de licence et de co-développement, couvrant à la fois des produits et des technologies, avec les leaders de l’industrie tels que Roche, GSK, Grunenthal, Sanofi Pasteur, Becton Dickinson, and Nippon Shinyaku.

Dr. Klein est titulaire d’un doctorat en médecine expérimentale de l’Université McGill et d’un Baccalauréat en sciences (Honneurs) en chimie de l’Université Concordia. Il détient également un MBA de l’Université Queen.

Le Dr. Klein est membre du conseil d’administration du Centre for the Commercialization of Antibodies and Biologics (CCAB), et s’est récemment fait solliciter pour participer en tant que réviseur au comité de Commercialisation du Programme de subventions Projet de l’IRSC.

0002_SKlein
Steven J. Klein, Ph.D., MBAVice-président, Développement des affaires

Dr. Steven Klein s’est joint à IRICoR en 2011 à titre de vice-président, Développement des affaires. Avec plus de 15 ans d’expérience dans divers domaines dont l’oncologie, les vaccins et les indications liés au SNC, il apporte à l’organisation des connaissances inestimables du secteur privé et de différentes initiatives privées et publiques.

Chez IRICoR, le Dr Klein a négocié et géré avec succès des ententes avec une variété de partenaires du secteur privé, incluant BMS, Merck, Pfizer, AstraZeneca, Domain Therapeutics, Encycle Therapeutics, Cyclenium Pharmaceuticals et  AmorChem, ainsi que les alliances entre IRICoR et ses partenaires CECR et académiques tels que MaRS Innovation, CCRM, Neomed, CDRD, et Hospital for Sick Children. Il a également représenté IRICoR pour la création des compagnies dérivées ExCellThera and SpecificiT.

Avant IRICoR, Dr. Klein a occupé différents rôles en développement des affaires chez Labopharm, BELLUS Santé, Neurochem, et le Réseau canadien pour l’élaboration des vaccins et d’immunothérapies ( CANVAC ) où il a négocié et conclu un large éventail d’accords de licence et de co-développement, couvrant à la fois des produits et des technologies, avec les leaders de l’industrie tels que Roche, GSK, Grunenthal, Sanofi Pasteur, Becton Dickinson, and Nippon Shinyaku.

Dr. Klein est titulaire d’un doctorat en médecine expérimentale de l’Université McGill et d’un Baccalauréat en sciences (Honneurs) en chimie de l’Université Concordia. Il détient également un MBA de l’Université Queen.

Le Dr. Klein est membre du conseil d’administration du Centre for the Commercialization of Antibodies and Biologics (CCAB), et s’est récemment fait solliciter pour participer en tant que réviseur au comité de Commercialisation du Programme de subventions Projet de l’IRSC.

Depuis son arrivée à IRICoR en 2009 comme Gestionnaire de projets, Alix Molinier a été responsable de la gestion et du suivi administratif et financier des projets du portefeuille d’IRICoR. Elle contribue aussi activement au développement du suivi et des outils d’analyse pour des usages internes, et à la collecte de renseignements sur la concurrence autour du portefeuille de projets.
Mme Molinier a plus de 12 ans d’expérience en gestion de projets, avec un accent particulier sur les start-up de biotechnologie à la fois d’un point de vue scientifique et des ressources humaines. Alix a commencé sa carrière comme analyste et agent de projet à l’incubateur Grand Luminy, organisme basé à Marseille aidant à la création d’entreprises de biotechnologie, où elle a été en charge des analyses de veille concurrentielle pour les clients de l’organisation. Elle a poursuivi sa carrière en tant qu’analyste au CEIM (Centre d’Entreprises et d’innovation de Montréal), un incubateur d’entreprises de nouvelles technologies, où elle était en charge d’effectuer les analyses de marché et veille concurrentielle. Juste avant de se joindre à IRICoR, elle était chef de projets chez Pharmabio Développement, un comité sectoriel des effectifs pour les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques.

Mme Molinier a mené son cursus d’ingénierie et Master II en parallèle. Elle est titulaire d’un double diplôme en gestion de projet spécialisée en biotechnologie de Euromed Marseille – ESC Marseille et de ESIL (École Supérieure d’Ingénieurs de Luminy).

0004_AMolinier
Alix MolinierGestionnaire de projets

Depuis son arrivée à IRICoR en 2009 comme Gestionnaire de projets, Alix Molinier a été responsable de la gestion et du suivi administratif et financier des projets du portefeuille d’IRICoR. Elle contribue aussi activement au développement du suivi et des outils d’analyse pour des usages internes, et à la collecte de renseignements sur la concurrence autour du portefeuille de projets.
Mme Molinier a plus de 12 ans d’expérience en gestion de projets, avec un accent particulier sur les start-up de biotechnologie à la fois d’un point de vue scientifique et des ressources humaines. Alix a commencé sa carrière comme analyste et agent de projet à l’incubateur Grand Luminy, organisme basé à Marseille aidant à la création d’entreprises de biotechnologie, où elle a été en charge des analyses de veille concurrentielle pour les clients de l’organisation. Elle a poursuivi sa carrière en tant qu’analyste au CEIM (Centre d’Entreprises et d’innovation de Montréal), un incubateur d’entreprises de nouvelles technologies, où elle était en charge d’effectuer les analyses de marché et veille concurrentielle. Juste avant de se joindre à IRICoR, elle était chef de projets chez Pharmabio Développement, un comité sectoriel des effectifs pour les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques.

Mme Molinier a mené son cursus d’ingénierie et Master II en parallèle. Elle est titulaire d’un double diplôme en gestion de projet spécialisée en biotechnologie de Euromed Marseille – ESC Marseille et de ESIL (École Supérieure d’Ingénieurs de Luminy).

Audrey Segret a rejoint IRICoR en 2015 comme gestionnaire de projets. Depuis son arrivée, elle a participé à l’organisation d’activités de recrutement de nouveaux projets pour investissements, a assuré le suivi des rapports d’étapes pour les projets selon les jalons prévus et a développé des outils d’analyse et de suivis.

Dr. Segret apporte plus de 8 années d’expériences comme gestionnaire de projets. Avant de se joindre IRICoR, elle a contribué à des activités de développement des affaires chez Boralex en assurant la coordination avec les services internes (développement, affaires réglementaires, financières et d’exploitation des sites), la direction et les partenaires. Avant de se joindre à Boralex, Audrey a été consultante scientifique chez Alma Consulting Group (France et Canada) où elle était en charge de la gestion d’un portefeuille de clients ayant des activités de recherche et développement relevant de différents domaines. Pour chacun des projets de recherche évalué; elle a eu la responsabilité de les identifier, d’établir les déclarations (CIR/RS&DE) de façon sécurisée, et enfin d’assurer la révision critique des rapports soumis aux institutions gouvernementales. Audrey Segret a finalement concilié les dimensions scientifiques et financières lors de la constitution de plus de 200 projets innovants selon des échéanciers à court et à moyen termes.

Audrey Segret détient un doctorat en sciences de la vie (spécialité : pharmacologie cardiovasculaire) et ses travaux de recherche, réalisés au sein de l’unité UMR-CNRS 8162 (Paris V – France) ont porté sur l’«Implication de la chimiokine CXCL12 et de ses récepteurs CXCR4 et CXCR7 en physiologie et physiopathologie cardiaque».

0003_ASegret
Audrey Segret, Ph.D.Gestionnaire de projets

Audrey Segret a rejoint IRICoR en 2015 comme gestionnaire de projets. Depuis son arrivée, elle a participé à l’organisation d’activités de recrutement de nouveaux projets pour investissements, a assuré le suivi des rapports d’étapes pour les projets selon les jalons prévus et a développé des outils d’analyse et de suivis.

Dr. Segret apporte plus de 8 années d’expériences comme gestionnaire de projets. Avant de se joindre IRICoR, elle a contribué à des activités de développement des affaires chez Boralex en assurant la coordination avec les services internes (développement, affaires réglementaires, financières et d’exploitation des sites), la direction et les partenaires. Avant de se joindre à Boralex, Audrey a été consultante scientifique chez Alma Consulting Group (France et Canada) où elle était en charge de la gestion d’un portefeuille de clients ayant des activités de recherche et développement relevant de différents domaines. Pour chacun des projets de recherche évalué; elle a eu la responsabilité de les identifier, d’établir les déclarations (CIR/RS&DE) de façon sécurisée, et enfin d’assurer la révision critique des rapports soumis aux institutions gouvernementales. Audrey Segret a finalement concilié les dimensions scientifiques et financières lors de la constitution de plus de 200 projets innovants selon des échéanciers à court et à moyen termes.

Audrey Segret détient un doctorat en sciences de la vie (spécialité : pharmacologie cardiovasculaire) et ses travaux de recherche, réalisés au sein de l’unité UMR-CNRS 8162 (Paris V – France) ont porté sur l’«Implication de la chimiokine CXCL12 et de ses récepteurs CXCR4 et CXCR7 en physiologie et physiopathologie cardiaque».

Julie Simard Mercier s’est joint à IRICoR en 2014 à titre d’Analyste de la propriété intellectuelle. Elle participe au développement des actifs de propriété intellectuelle (PI) de l’IRIC en étant impliqué activement à chacun des projets du portefeuille d’IRICoR, générateurs de PI. Elle surveille de près la création de nouvelles PI au cours du développement de projets et veille à ce que la stratégie de protection soit bien alignée avec le plan de commercialisation.

Mme Simard Mercier est également responsable de la gestion et de la poursuite de la propriété intellectuelle des projets en portefeuille d’IRICoR, fournissant des avis de brevetabilité et contribuant à l’élaboration de stratégies de dépôt spécifique pour chaque projet, tout en effectuant une veille de la compétition et un suivi du développement de technologies complémentaires autant d’un point de vue de la propriété intellectuelle que des perspectives de marché. Mme Simard Mercier a activement contribué à l’expansion du portefeuille IP d’IRICoR et facilité celle lié aux projets des partenaires. Elle apporte à IRICoR une vaste expertise en matière de propriété intellectuelle de ses années chez Norton Rose Fulbright LLP, en tant que conseillère technique où son travail a porté sur les dépôts de demandes de brevet, le demandess d’opinion et le soutien technique des litiges dans le domaine de la chimie médicinale, les produits pharmaceutiques et la biotechnologie.

Elle est titulaire d’une M. Sc. en chimie et un B. Sc. en sciences biopharmaceutiques avec une spécialité en chimie médicinale. Au cours de ses études de premier cycle, elle a acquis une expérience précieuse dans l’industrie pharmaceutique en travaillant chez Bristol-Myers Squibb et GeminX Biotechnologies comme chimiste médical.

0006_JSimardMercier
Julie Simard, M.Sc.Gestionnaire – propriété intellectuelle

Julie Simard Mercier s’est joint à IRICoR en 2014 à titre d’Analyste de la propriété intellectuelle. Elle participe au développement des actifs de propriété intellectuelle (PI) de l’IRIC en étant impliqué activement à chacun des projets du portefeuille d’IRICoR, générateurs de PI. Elle surveille de près la création de nouvelles PI au cours du développement de projets et veille à ce que la stratégie de protection soit bien alignée avec le plan de commercialisation.

Mme Simard Mercier est également responsable de la gestion et de la poursuite de la propriété intellectuelle des projets en portefeuille d’IRICoR, fournissant des avis de brevetabilité et contribuant à l’élaboration de stratégies de dépôt spécifique pour chaque projet, tout en effectuant une veille de la compétition et un suivi du développement de technologies complémentaires autant d’un point de vue de la propriété intellectuelle que des perspectives de marché. Mme Simard Mercier a activement contribué à l’expansion du portefeuille IP d’IRICoR et facilité celle lié aux projets des partenaires. Elle apporte à IRICoR une vaste expertise en matière de propriété intellectuelle de ses années chez Norton Rose Fulbright LLP, en tant que conseillère technique où son travail a porté sur les dépôts de demandes de brevet, le demandess d’opinion et le soutien technique des litiges dans le domaine de la chimie médicinale, les produits pharmaceutiques et la biotechnologie.

Elle est titulaire d’une M. Sc. en chimie et un B. Sc. en sciences biopharmaceutiques avec une spécialité en chimie médicinale. Au cours de ses études de premier cycle, elle a acquis une expérience précieuse dans l’industrie pharmaceutique en travaillant chez Bristol-Myers Squibb et GeminX Biotechnologies comme chimiste médical.

 

Mme Lizanne Boily est arrivée chez IRICoR en 2015 à titre d’adjointe administrative. Avant de se joindre à IRICoR, Mme Boily a travaillé chez Versant Partners, une firme d’investissement spécialisée en biotechnologie, offrant des services de placement privé, et de conseils en fusions et acquisitions, où elle apportait son soutien administratif dans la gestion de projets, la comptabilité, les ressources humaines et la conformité. Elle a également été adjointe exécutive au directeur de la recherche à la Financière Banque Nationale et technicienne de laboratoire en chimie dans des institutions académiques que des entreprises privées. Avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur financier, MME Lizanne Boily apporte ses connaissances pour faciliter la coordination et l’exécution des différentes tâches et responsabilités administratives et assure l’efficacité du travail entre les membres de l’équipe.

Mme Boily est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’Université de Montréal, d’un certificat en gestion des ressources humaines à HEC, et une certification Cours canadien des valeurs mobilières.

0007_LBoily
Lizanne BoilyAdjointe administrative

Mme Lizanne Boily est arrivée chez IRICoR en 2015 à titre d’adjointe administrative. Avant de se joindre à IRICoR, Mme Boily a travaillé chez Versant Partners, une firme d’investissement spécialisée en biotechnologie, offrant des services de placement privé, et de conseils en fusions et acquisitions, où elle apportait son soutien administratif dans la gestion de projets, la comptabilité, les ressources humaines et la conformité. Elle a également été adjointe exécutive au directeur de la recherche à la Financière Banque Nationale et technicienne de laboratoire en chimie dans des institutions académiques que des entreprises privées. Avec plus de 20 ans d’expérience dans le secteur financier, MME Lizanne Boily apporte ses connaissances pour faciliter la coordination et l’exécution des différentes tâches et responsabilités administratives et assure l’efficacité du travail entre les membres de l’équipe.

Mme Boily est titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’Université de Montréal, d’un certificat en gestion des ressources humaines à HEC, et une certification Cours canadien des valeurs mobilières.