13,9 millions $ à l’IRIC pour le développement de nouveaux médicaments contre le cancer

Le gouvernement du Québec accorde une subvention de 13,9 millions $ à l’IRIC pour le développement de nouveaux médicaments contre le cancer et d’autres indications médicales

 

Montréal, 14 Février 2014 – L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal (UdeM) a reçu une subvention de 13,9 millions de dollars du Fonds de partenariat pour un Québec innovant et en santé (FPQIS) pour développer de nouveaux médicaments contre le cancer et d’autres indications médicales en collaboration avec les compagnies biopharmaceutiques Bristol-Myers Squibb et Merck.

Cette subvention a été annoncée par le ministre des Finances et de l’Économie, Nicolas Marceau, lors du « Symposium international : Génomique et prévention en santé personnalisée » tenu le 14 février au Centre des sciences de Montréal.

IRIC_FPQIS_Conférence de presse_2014-02-14

Représentants de l’IRIC et d’IRICoR

Répondant aux critères du FPQIS de présenter des initiatives en soins de santé personnalisés et la découverte de médicaments avec l’industrie, l’IRIC entreprendra au cours des quatre prochaines années une série de projets visant l’amélioration de la performance du système de santé, ce qui permettra de maximiser des retombées économiques pour le Québec et pour l’Institut.

« Cette excellente nouvelle confirme, une fois de plus, la vision de l’IRIC et la pertinence de notre modèle de développement de médicaments. C’est également une reconnaissance des résultats issus de découvertes, de technologies et du savoir-faire de pointe des chercheurs de notre institut », affirme le Dr Guy Sauvageau, chef de la direction et chercheur principal à l’IRIC et professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

L’entente de partenariat avec Bristol-Myers Squibb inclut des projets d’identification et d’optimisation de médicaments par des chercheurs de l’IRIC et de Bristol-Myers Squibb. Les projets développés en collaboration avec Merck comportent une gamme de projets innovateurs dans le domaine de l’oncologie et de l’immunologie ainsi que d’autres maladies sans traitement satisfaisant.

Ces partenariats ont été rendus possibles grâce à IRICoR, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche, dont la mission est d’accélérer le processus de découverte du médicament à l’Université de Montréal.

« L’approche innovante d’IRICoR auprès de nos partenaires issus du milieu biopharmaceutique démontre que la complémentarité des expertises pour la découverte de médicaments est en voie de permettre l’accélération des retombées socio-économiques importantes pour le Québec », ajoute Michel Bouvier, président et directeur général de l’IRICoR, chercheur principal à l’IRIC et professeur au Département de biochimie de l’Université de Montréal.

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie

Pôle de recherche et centre de formation ultramoderne, l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC) de l’Université de Montréal a été créé en 2003 pour élucider les mécanismes du cancer et accélérer la découverte de nouvelles thérapies plus efficaces contre cette maladie. L’IRIC fonctionne selon un modèle unique au Canada. Sa façon innovante d’envisager la recherche a déjà permis de réaliser des découvertes qui auront, au cours des prochaines années, un impact significatif dans la lutte contre le cancer. Pour plus d’informations : www.iric.ca

À propos de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche

L’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie – Commercialisation de la recherche (IRICoR) est un organisme à but non lucratif de l’Université de Montréal (UdeM) qui a pour mission d’accélérer la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments et de thérapies innovateurs provenant en particulier de l’Institut de recherche en immunologie et en cancérologie (IRIC), d’autres unités de recherche scientifique de l’UdeM et de collaborateurs externes. IRICoR investit dans des projets particulièrement novateurs assurant une transition rapide de la recherche universitaire à la mise en marché et identifie les meilleurs partenaires de développement pour des projets commercialement prometteurs. Les projets soutenus par IRICoR ont accès aux infrastructures de découverte de médicaments de l’IRIC et à des professionnels issus de l’industrie pharmaceutique. Pour plus d’information : www.iricor.ca

À propos de l’Université de Montréal

Montréalaise par ses racines, internationale par vocation, l’Université de Montréal compte parmi les plus grandes universités dans le monde et notamment au sein de la francophonie. Elle a été fondée en 1878, et compte aujourd’hui 16 facultés et écoles. Elle forme, avec ses deux écoles affiliées, HEC Montréal et l’École Polytechnique, le premier pôle d’enseignement supérieur et de recherche du Québec et l’un des plus importants en Amérique du Nord. L’Université de Montréal réunit 2 600 professeurs et chercheurs et accueille plus de 65 000 étudiants. Pour plus d’informations : www.umontreal.ca

Renseignements
Manon Pepin
Directrice des communications et relations avec les médias
Institut de recherche en immunologie et en cancérologie│IRIC
Université de Montréal
514 842-4035│manon.pepin@iric.ca

© 2008-2021 IRICoR